Mise à jour du marché: Q2 2023

C’est ainsi que se termine le deuxième trimestre du marché immobilier montréalais!  Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur les récents événements immobiliers, nous avons préparé un résumé rapide et complet.

Que s’est-il passé dans l’RMR?

Dans la région métropolitaine de Montréal, les prix ont augmenté de façon générale par rapport au premier trimestre de 2023.  Les maisons ont connu une hausse de 8,4% avec un prix moyen de 649 850$.  Les condos ont augmenté de 3,8% pour un prix moyen de 451 957$.  Enfin, les multiplex ont augmenté de 4,8% pour un prix moyen de 755 197$.

Si l’on élargit un peu plus le champ d’analyse, les prix sont toujours en baisse par rapport au sommet atteint au deuxième trimestre 2022.  Les maisons ont connu une baisse de 4%, les appartements de 3% et les multiplexes de 6%.  Ainsi, malgré la hausse des prix par rapport au trimestre précédent, il demeure intéressant d’entrer sur le marché.

Que s’est-il passé sur l’île?

Sur l’île de Montréal, les hausses trimestrielles ont été légèrement inférieures à celles de la RMR.  Les maisons ont augmenté de 7,6% pour un prix moyen de 909 786$.  Les copropriétés ont augmenté de 2,6% pour un prix moyen de 511 759$.  Quant aux multiplex, ils ont augmenté de 3% pour atteindre un prix moyen de 819 220$.

Comme les prix sur l’île ont augmenté un peu moins que dans la zone environnante, ils sont restés encore plus bas par rapport au sommet du deuxième trimestre 2022.  Au total, les prix des maisons ont diminué de 6%, les appartements de 4% et les multiplexes de 8%.

Nombre de jours sur le marché

Ce trimestre, il a fallu plus de temps pour vendre une propriété sur l’île de Montréal par rapport à la même période en 2022.  Les maisons ont pris en moyenne 59 jours pour se vendre (une augmentation de 29 jours) tandis que les condos en ont pris 58 (21 jours de plus).  Pour les multiplex c’est une moyenne de 72 jours, soit 28 jours de plus qu’au deuxième trimestre de l’an dernier.  Cela dit, ces chiffres ont tous baissé par rapport au 1er trimestre 2023.

Bilan

Qu’est-ce que cela signifie pour le marché immobilier de Montréal à l’heure actuelle?  Bien que le prix des maisons soit en hausse par rapport au premier trimestre, les maisons restent moins longtemps sur le marché.

Cela s’explique principalement par le fait que les taux d’intérêt sont restés dans la fourchette moyenne à élevée de 4% pendant la majeure partie du trimestre.  La réduction des taux d’intérêt a donné aux acheteurs plus de pouvoir d’achat et a permis aux prix de repartir à la hausse.  C’est un marché de printemps classique qui s’est mis en place!

Le troisième trimestre s’annonce intéressant.  Avec les taux fixes et variables qui viennent de subir une augmentation, nous sommes impatients de voir comment les acheteurs vont réagir.  Notre meilleure prévision est que le marché sera un peu plus calme que d’habitude: nous sommes actuellement dans notre période traditionnelle de « vacances d’été », lorsque la plupart des acheteurs attendent la fin des vacances de la construction pour reprendre leurs recherches.

Vous souhaitez rester au courant des derniers taux d’intérêt?  Contactez notre équipe et nous vous inscrirons sur la liste des mises à jour hebdomadaires! 

Share:
  • 52
  • 0