Qu’est-ce que la taxe de bienvenue?

Lorsque vous achetez une propriété, vous devez payer un droit de cession immobilière, connu sous le nom informel de « taxe de bienvenue ». Ce montant est inclus dans les frais de clôture de votre propriété, et il a tendance à frustrer de nombreuses personnes : pourquoi dois-je payer cette grosse somme en guise de « bienvenue » dans le quartier?

En termes simples, il s’agit d’une taxe versée à la ville lorsqu’elle procède au changement de nom dans son registre. L’argent est versé dans le fonds commun d’imposition de la ville, qui sert à payer les services et à améliorer la municipalité.

Les gens demandent souvent : « Le montant change-t-il de manière significative en fonction du prix? Comment est-il calculé? »

Tout d’abord, il est important de préciser que le prix de la taxe dépend du prix de vente ou de l’évaluation municipale – le plus élevé des deux. À partir de ce chiffre, la ville calculera votre taxe de bienvenue.

La taxe de bienvenue est dégressive : plus le prix d’achat est élevé, plus vous serez taxé. Par exemple, si vous achetez une maison de 300 000 $, votre taxe de bienvenue sera de 3 000 $. Pour une maison de 500 000 $, votre taxe de bienvenue serait de 6 000 $.

Vous remarquerez que la taxe n’est pas directement proportionnelle au montant que vous payez; elle est calculée par tranches. Si nous prenons un montant de 750 000 $, votre taxe de bienvenue s’élèvera à 11 000 $, et si nous montons jusqu’à 1 000 000 $, la taxe de bienvenue s’élèvera à 16 000 $.

En conclusion, cette taxe est malheureusement inévitable, mais elle servira également à embellir et à entretenir votre municipalité. Elle n’a donc pas que des inconvénients! Si vous avez d’autres questions sur les taxes ou les coûts liés à l’accession à la propriété, communiquez avec nous, nous sommes toujours là pour vous aider.

Share:
  • 42
  • 0