Les principales erreurs commises par les acheteurs sur le marché actuel

L’achat d’une maison peut être un champ de mines. Vous pouvez commettre des erreurs en cours de route sans même le savoir! Le marché est assez agité en ce moment, ce qui provoque beaucoup de stress chez les acheteurs de maison et conduit finalement à des erreurs imprudentes.

Aujourd’hui, nous allons éclaircir certains des pièges les plus courants et vous donner des conseils pour les éviter.

La première erreur que font beaucoup de gens est de penser qu’ils ont assez de temps dans la journée pour trouver la bonne propriété.

La plupart des personnes qui sont à la recherche d’une maison ne sont pas des investisseurs immobiliers à plein temps, et certainement pas des courtiers immobiliers. Ainsi, le temps à consacrer ne correspondra jamais à ce qu’un courtier est en mesure de fournir.

Bien sûr, vous pouvez aller sur Internet et visiter des maisons, mais surtout sur le marché actuel vous ne pourrez pas acheter une propriété ou l’évaluer plus rapidement qu’une personne représentée.

Chez LJ Immobilier, il se passe tellement de choses dans les coulisses avant même que nous visitions une propriété. Nous examinons toute la documentation et analysons la véritable valeur marchande de la maison. Ainsi, lorsque nous nous présentons, nous disposons de suffisamment d’informations pour ne pas nous laisser influencer par une propriété bien mise en scène ou un argumentaire convaincant.

Une autre erreur fréquente est que beaucoup de gens pensent qu’ils sont de grands négociateurs parce qu’ils ont beaucoup de négociations à faire au travail. Ils pensent qu’ils seront capables de laisser leurs émotions à la porte et de ne pas être affectés lorsqu’il s’agira de négocier leur offre.

Mais voici la réalité: même les courtiers de notre société, lorsqu’ils achètent des biens immobiliers pour eux-mêmes, emmènent un autre membre de l’équipe avec eux pour les aider à garder les pieds sur terre et éviter que les émotions n’influencent une décision d’investissement majeure.

Lorsqu’il s’agit d’une telle somme d’argent, il est important de demander conseil à quelqu’un qui n’a pas peur de vous dire quelque chose que vous ne voulez peut-être pas entendre.

L’autre grande erreur est que les gens pensent qu’ils sont qualifiés pour rédiger une offre, y compris toutes les annexes qui l’accompagnent parce qu’ils ont une expérience de base du droit des contrats.

À moins d’être un avocat spécialisé dans l’immobilier, il y a très peu de chances que vous soyez qualifié pour rédiger ce type de document, y compris la verbalisation et les clauses appropriées.

On croit souvent, à tort, que les transactions immobilières sont relativement faciles: il suffit de se présenter, de faire une offre et de conclure. Mais en réalité, il y a tellement d’allers-retours et de contrats et d’amendements à rédiger. Si vous n’avez pas les qualifications requises, vous ne serez pas en mesure de suivre le rythme et vous risquez de commettre une erreur qui pourrait vous coûter cher.

Une autre erreur que nous voyons beaucoup d’acheteurs faire est qu’ils croient qu’ils obtiendront un meilleur prix s’ils s’adressent directement au courtier inscripteur. En réalité, le courtier inscripteur n’a d’obligation contractuelle qu’envers le vendeur. Son travail consiste à maximiser les avantages pour les vendeurs tout au long de la transaction, qu’il s’agisse des conditions de la vente ou des négociations sur le prix.

Donc, ce qui se passe, c’est que les gens sont impliqués dans des transactions où ils ne sont pas représentés. Ils ont l’impression que le courtier chargé de l’inscription travaille pour eux et pour être franc, ils se font abuser.

La bonne nouvelle est que toutes ces erreurs sont incroyablement faciles à éviter. Beaucoup de gens ne réalisent pas que les acheteurs ont accès à un courtier immobilier essentiellement gratuitement. Ils sont payés par le courtier vendeur et non par vous.

 

Vous voulez entrer sur le marché en toute confiance ? 

Contactez notre équipe pour en savoir plus.

Share:
  • 80
  • 0