Démystifier 4 grands mythes sur l'immobilier

Le marché de l’immobilier est rempli de mythes et de demi-vérités.  Nous sommes là pour clarifier ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas et comment vous pouvez faire le bon choix.

Mythe 1: Attendre

Récemment, des acheteurs nous ont demandé:  « Devrais-je attendre que les taux d’intérêt redescendent et que les prix baissent encore davantage avant d’acheter une maison? »

La réalité est que ces deux choses sont inversement corrélées.  Si les taux d’intérêt baissent, les prix vont augmenter.  Le meilleur moment pour acheter une maison est donc maintenant si vous voulez profiter de la baisse des prix.

Ensuite, lorsque les taux d’intérêt baissent, c’est à ce moment que vous pouvez refinancer votre propriété pour profiter des taux plus bas.  Notre suggestion, si vous êtes sur le marché pour acheter une maison dans les 12 à 24 prochains mois, c’est le moment idéal pour vous lancer et même tenter de négocier le prix.

Mythe 2: Le prix de la lune

Lors de la mise en vente d’une propriété, un vendeur peut dire:  « Je peux fixer le prix de la propriété comme je le souhaite.  Il y a déjà un grand nombre d’acheteurs.  Je vais obtenir ce que je demande. »

C’était peut-être vrai à un moment donné, mais le marché a changé.  Les acheteurs sont désormais beaucoup plus diligents et exigeants en matière de prix.  Si vous fixez un prix irréaliste, votre bien restera longtemps sur le marché.

Les acheteurs se demanderont alors ce qui ne va pas avec votre maison.  Pourquoi ne se vend-elle pas?  Y a-t-il des problèmes de moisissure?  Y a-t-il des problèmes avec la fondation?  Est-ce que les vendeurs cachent quelque chose?

Plus votre maison reste longtemps sur le marché, moins les gens s’intéresseront à elle et vous finirez inévitablement par en perdre le prix fixé au début.  La meilleure stratégie consiste à s’assurer que vous affichez le prix à la valeur du marché pour susciter l’intérêt des acheteurs.

Mythe 3: Éviter l’inspection

Certains acheteurs peuvent vouloir renoncer à l’inspection de leur maison.  C’est une situation que nous avons observée un peu plus fréquemment au cours des deux ou trois dernières années, car les acheteurs cherchent désespérément à rendre leur offre aussi alléchante que possible. 

Cependant, c’est une chose que nous ne recommandons pas, surtout dans le marché actuel.  Il y a beaucoup moins de demandes du côté des acheteurs en ce moment, ce qui signifie que nous pouvons être beaucoup plus exigeants dans la recherche de maisons et être encore plus diligent. 

Nous pouvons faire venir des experts pour effectuer des rapports et des vérifications supplémentaires si nécessaire.  Alors, nous vous prions de ne pas renoncer à votre condition d’inspection!

Mythe 4 : Rénover avant la mise en vente

Certaines personnes ressentent le besoin de faire des rénovations majeures avant de mettre leur propriété en vente.  D’après notre expérience, il est rare que les vendeurs récupèrent la totalité de la valeur de leur mise à niveau et particulièrement sur une courte période de temps.

Il est extrêmement difficile de trouver un acheteur qui souhaite exactement la même finition pour la cuisine, les planchers, etc.  Nous vous recommandons plutôt de faire des retouches ciblées, comme l’application d’une couche de peinture fraîche ou le désencombrement avant le début des visites.  

Dans l’ensemble, il n’est jamais bon d’entreprendre une rénovation complète, car il est pratiquement impossible d’anticiper les goûts du prochain propriétaire, ce qui risque de réduire le nombre d’acheteurs.  

Ce ne sont là que quatre des nombreux mythes qui circulent dans le secteur de l’immobilier de nos jours.  Vous êtes curieux de connaître les autres mythes, n’hésitez pas à nous contacter et nous serons heureux de répondre à toutes vos questions!

Share:
  • 68
  • 0