Optimiser votre propriété locative

Nous avons rencontré l’un de nos courtiers internes, Francesca Sgambetterra, pour une séance de questions-réponses sur la façon de tirer le meilleur parti de votre propriété locative. Voici ce qu’elle nous a dit!

Q : Comment peut-on augmenter ses revenus avec une propriété locative?

R : En général, dans le cas d’une propriété locative, on cherche à augmenter le loyer chaque année. Ces augmentations vous permettent de suivre l’inflation et la valeur du marché. Ainsi, si vous souhaitez revendre le bien plus tard, vous ne vendez pas un bien dont le loyer est inférieur à sa valeur par rapport à tous les autres.

Q : Comment calculer le montant de la hausse du loyer?

R : Les augmentations de loyer sont basées sur les dépenses d’exploitation. Ces frais d’exploitation de la propriété comprennent généralement l’assurance, les taxes scolaires municipales, les frais de copropriété s’il y a lieu et la gestion de la propriété. Si vous effectuez des rénovations importantes, ces améliorations seront également prises en compte.

Vous pouvez faire ces calculs sur le site du TAL (Tribunal Administratif du Logement), ce qui vous permettra d’obtenir un chiffre précis.

Q : Que se passe-t-il si j’envoie une lettre de renouvellement de bail et que le locataire refuse l’augmentation de loyer?

R : Si le locataire refuse votre augmentation, il vous suffit de soumettre vos chiffres au TAL et de lui montrer la preuve. Concrètement, il ne peut pas vraiment s’y opposer. Il doit choisir de quitter la propriété ou d’accepter l’augmentation.

Q : Si j’ai acheté un condo neuf, construit très récemment, y a-t-il des exceptions à la règle?

R : Oui. Si l’immeuble a moins de cinq ans, vous pouvez effectivement augmenter le loyer à volonté. La théorie sous-jacente à cette exception est la suivante : comme il s’agit d’un immeuble neuf, les frais de copropriété et les taxes peuvent fluctuer de manière significative à mesure que tout le monde s’adapte. Vous n’êtes donc pas tout à fait sûr de ce que seront vos dépenses mensuelles, et cela vous donne une période de grâce jusqu’à ce qu’elles se stabilisent.

Q : Y a-t-il autre chose à savoir sur les propriétés locatives et sur la façon d’en tirer le meilleur parti?

R : En plus de procéder à des augmentations annuelles, je voudrais simplement m’assurer que vous les faites à temps. Nous voyons beaucoup de propriétaires oublier de soumettre le formulaire avant la date limite, ce qui les prive de l’augmentation de l’année en cours.

Ces augmentations, comme nous l’avons mentionné, sont vraiment importantes, que vous souhaitiez refinancer une propriété ou la vendre plus tard ou simplement suivre la valeur du marché. Il n’y a pas d’autre moyen de le faire avec un locataire existant.

Q : Que faire si mon logement est resté vacant pendant les 12 derniers mois?

R : Si votre logement est resté vacant pendant 12 mois, vous pouvez reprendre à zéro et fixer son prix à la valeur du marché. Imaginons que vous fassiez des travaux de rénovation sur votre propriété : si vous voulez augmenter le loyer de vos locataires actuels pour subventionner ces travaux, vous ne gagnerez pas beaucoup.

Mais si vous effectuez des travaux de rénovation qui peuvent durer plus d’un an, vous pouvez fixer le prix à une nouvelle valeur marchande et ne pas tenir compte de l’ancien loyer.

_________________

Vous avez des questions sur la possession d’une propriété locative? Nous avons les réponses! Communiquez avec notre équipe expérimentée pour obtenir des trucs, des astuces et des conseils de pro.

Share:
  • 63
  • 0